Le passager qui a été contrôlé en possession d’un couteau lors du vol Toulouse-Bristol (GB), à l’aéroport de Blagnac, «avait le droit d’avoir ce couteau» assure la police aux frontières. S’il a été débarqué de l’avion, «c’est parce que cet événement a créé «un sentiment d’insécurité chez les voyageurs». Le directeur adjoint de la police aux frontières de Haute-Garonne est catégorique : «La société de sûreté de l’aéroport qui a procédé au…

Lire la suite : Blagnac. «Le passager de l'avion avait le droit d'avoir ce couteau», assure la police

(Vu 1 fois)