La "vie de chien" de Georges P., né en 1975 d’un viol révélé par sa mère à l’audience, et toxicomane dès ses 13 ans, a dominé le premier jour de son procès pour le meurtre d’une fillette en 1996.
Jugé 20 ans après pour le meurtre d’une fillette, la « vie de chien » de Georges P. au centre de son procès

Lire la suite : Jugé 20 ans après pour le meurtre d'une fillette, la "vie de chien" de Georges P. au centre de son procès

(Vu 2 fois)